Une photo du projet, tel qu'il est censé être.

Une photo du projet, tel qu'il est censé être.

Suite aux derniers articles, je vais donc relater les étapes du projet de construction de notre maison, sachant qu'à ce jour, la maçonnerie se termine tout juste. Je vais commencer à mettre la main dans la construction la semaine prochaine.

 

Nous avions donc défini notre budget, fait des simulations avec la banque pour vérifier.

Nous étions déjà propriétaires, aussi nous avons décidé d'acheter d'abord le terrain, et de vendre notre maison avant de lancer la construction. Cela pour éviter un prêt relai et pour savoir si nous aurions ou non un apport supplémentaire suite à la vente de la maison.

Ensuite, nous repartions sur un prêt construction sensiblement identique à celui de la maison dans laquelle nous vivions.

 

Dès le début, nous étions d'accord ma femme et moi pour se lancer dans un projet "écologique" et "économique". Je vais développer ce que cela signifie pour nous car chacun peut mettre un peu ce qu'il veut sous ces termes.

En gros nous voulions une maison le moins dépendante possible de l'énergie venant de l'extérieur, donc économe en énergie (dans la limite du possible donc de notre budget, de notre train de vie...), et construite avec des matériaux les plus sains possible pour la santé et produisant le moins possible d'énergie grise.

Nous avions demandé conseil à un ami maître d'oeuvre qui nous avait plutôt démoralisé et dont la conclusion était qu'au vu de notre budget, ce serait une maison basique avec des matériaux basiques, genre parpaings et laine de verre. Il est important de dire qu'il avait raison. Notre budget de départ à nettement explosé du fait que nous n'avions aucune notion du coût de construction d'une maison et du fait que le terrain est très cher dans notre région (il représente à ce jour 40% du budget total de notre construction).

Nous étions stoppés net dans notre idéal, et nous nous étions dit que finalement à quoi bon faire construire si c'est pour faire une maison qui ne nous correspondait pas.

Le terrain nous plaisait, mais sans pouvoir faire de projet dessus, il était inutile de l'acheter.

Finalement c'est une amie passionnée d'écologie qui nous a lancé sur un constructeur paille, qu'elle avait grande envie d'aller voir.

Nous nous étions donc organisés une sortie ensemble, notre amie, ses deux enfants, ma femme, nos deux enfants et moi pour aller voir ce constructeur à deux heures de chez nous.

Nous y avons passé une bonne partie de l'après midi, et nous sommes repartis ravis. Nous savions que si notre projet devait aboutir, ce serait une maison paille, et que ce serait avec eux :

Le gérant de Bati Nature nous avait donné des fourchettes de coût de construction au m2. Nous avons réévalué notre budget, puis nous avons décidé que si le clé en main n'était pas possible dans ce budget, je mettrais la main à la pâte pour rééquilibrer le budget.

 

Presque dans la foulée, nous avons signé un compromis d'achat pour le terrain.

L'achat du terrain était avec les clauses suspensives de l'obtention du prêt bancaire et d'un permis de construire.

Le terrain étant signé via un agent immobilier, celui ci a naturellement tout fait pour que les choses aillent vite. C'était un stressé stressant qui nous refilait de l'urticaire à ma femme et moi, rien qu'à l'accusé de réception d'un mail de sa part.

Plus il voulait aller vite, moins ses explications étaient claires, et moins nous y mettions du nôtre. Au final, ce n'était probablement pas un mauvais bougre, mais il nous était définitivement désagréable et nous ne nous sommes pas privé pour faire traîner ce que nous avions besoin pour que le projet soit carré. Une année s'est donc écoulée entre la promesse d'achat et l'acte de vente définitif.

Ceci étant dit, dès la signature de la promesse d'achat, nous nous sommes orientés vers un cabinet d'architecte qui avait l'habitude de travailler avec le constructeur que nous avions choisi.

Nous avons donc eu un rdv avec un des architectes, lors duquel nous lui avons expliqué ce que nous souhaitions comme maison et le budget dont nous disposions afin qu'il puisse nous proposer des plans.

En gros nous voulions :

- que la maison soit proche de la route, afin de déneiger le mois possible l'hiver.

- que la maison soit positionnée sur le terrain de façon à le protéger du vent nord

- que la cuisine et le salon soient orientés vers la vue, soit sur la façade Nord Ouest

- qu'il y ai un étage-mezzanine

- qu'il y ait un sous sol divisé en 2 parties : une partie préau pour ranger la voiture à l'abri et une partie fermée

- que l'accès entre le sous sol se fasse par l'extérieur de la façon la plus directe possible.

 

L'architecte est revenu rapidement vers nous avec un plan qui nous a plu d'office. Nous lui avons donc donné le feu vert pour le dépôt du permis de construire.

 

 

Retour à l'accueil