Il y a quelques temps, tandis que ma femme et moi regardions nos progénitures s'amuser de l'œil bienveillant des parents qui savourent un moment tranquille, se posa à nous la question suivante :

Et après ?

Nous étions déjà propriétaire d'une petite maisonnette relativement confortable compte tenu des travaux que nous avions réalisé dedans, mais que nous avions acheté à deux, et dans laquelle il était difficile de se projeter très longtemps, étant désormais 4.

Il a fallu définir quel type de bien nous voulions acheter :

- Maison existante ?

- Maison à rénover ?

- Terrain ?

 

Dès maintenant j'en profite pour vous donner le lien vers un site pratique et bien fait de l'Etat Français (si si, c'est possible, donc ne boudons pas notre joie), l'ANIL :

 

Je vais simplement raconter comment nous avons cheminé pour choisir notre nouveau lieu de vie.

 

1ère étape si on ne veut pas rêver dans le vide :

Aller voir son banquier pour savoir combien on peut emprunter. Ça paraît tout con mais sans ça, inutile d'aller plus loin. C'est la base de connaître la somme dont on dispose et de définir un budget max.

Un conseil : ne pas s'endetter au taquet si vous voulez consacrer votre vie à autre chose que votre habitat. Sortir, avoir des activités, voyager, c'est quand même sympa aussi.

 

2ème étape : définir le type de projet dans lequel on veut se lancer

1- Acheter une maison existante

En achetant notre première maison, nous avions cru acheter une maison récemment rénovée, travaux d'isolation compris. Il s'est avéré que ce n'était absolument pas le cas, et nous avons dû débourser des sommes conséquentes pour arriver à obtenir un peu de confort. Nous n'étions donc que peu motivé à acheter une maison neuve, à moins de faire une étude poussée de la maison.

Afin de nous faire une idée, nous sommes allés dans des agences immobilière pour faire quelques visites. Il y avait peu de biens, nous n'avons visité qu'une maison qui était dans notre budget. Elle ne nous plaisait pas et il y avait pleins de travaux faits "maison" qui ne me disaient rien qui vaille.

Je me permets quelques conseils en vrac :

 

a/ Garder une marge pour une enveloppe de travaux en plus de du budget d'achat du bien. Vous n'aurez en effet jamais la certitude d'acheter un bien qui ne comporte aucun vice caché. Les vices cachés sont très durs à faire reconnaître en justice s'il ne sont pas un préjudice MAJEUR, ce qui signifie les préjudices qui vous empêcheraient de vivre dans la maison, et ne concerne donc que des préjudices exceptionnels. Il peut donc être avisé de garder un budget travaux pour être en capacité de faire face à d'éventuelles surprises.

 

b/ Faites un état des lieux complet et poussé pour limiter les surprises. Voici une base non exhaustive :

*** Ouvrir toutes les portes, les fenêtres, les placards pour vérifier l'état

*** Contrôler tous les éléments électriques : interrupteurs, chauffages, éléments de cuisine et les faire fonctionner (four, lave vaisselle, micro ondes...)AU MOINS LES ALLUMER.

*** Contrôler le chauffe eau et les systèmes de chauffage en actionnant les purges et autres systèmes de contrôle

*** Contrôler les pressions des robinets, la rapidité pour avoir de l'eau chaude, s'il y a des bruits étranges.

*** Contrôler toutes les canalisations apparentes et s'il y a des tâches humides autour

*** Contrôler le compteur électrique

*** Contrôler l'état des boiseries et des planchers bois, SURTOUT ceux qui sont au rez de chaussée sur vide sanitaire

*** Contrôler l'état de la charpente (présence d'insecte, de sciure, sonder en planter un couteau....)

*** Contrôler l'état de l'isolation (par tous les endroits ou un vide peux le permettre, les pourtours de toiture, les angles intérieur et extérieur, idéalement en faisant aussi des sondages)

*** Demander un descriptif détaillé et des plans pour tous les travaux réalisés "soi-même"

*** Le système d'assainissement s'il n'y a pas de tout à l'égout

*** L'état extérieur des murs, notamment s'il y a des zones humides, du salpêtre, des fissures...

 

c/ Faites plusieurs visites si possible, c'est bien de se laisser le temps d'y réfléchir

d/ Une visite quand il fait beau, c'est bien, mais quand il fait un temps pourri, ça peut mettre des défauts en relief.

e/ Ne vous fiez jamais à la seule parole du propriétaire et encore moins à celle de l'agent immobilier. Vérifiez systématiquement ce qui est annoncé, ou demandez des preuves factuelles (papiers, démonstrations de fonctionnement)

 

2- Acheter une maison à rénover :

Comme il n'y avait rien d'intéressant dans les biens "clé en main", nous nous sommes dit qu'on ne perdait rien à regarder les biens à rénover. Malheureusement le marché dans notre région était très cher (il l'est toujours) et les offres étaient rares. Là encore nous n'avons trouvé qu'un seul bien dans la zone où nous cherchions, et qui ne nous plaisait pas, même s'il possédait un gros potentiel.

Nous avons cherché un bien à rénover sur des critères très simples :

- dans la zone ou nous vivons

- exposition agréable

- potentiel pour 150 m2

- Idéalement un bien n'ayant que les murs et le toit, afin d'avoir le moins de choses à vérifier, donc éliminer au maximum les surprises qu'on trouve dans une rénovation, et réduire la partie démolition.

Chou Blanc

 

3- Acheter un terrain

Finalement le hasard a fait que nous nous sommes retrouvés sur un terrain à côté de chez nous. Beau terrain bien exposé, que nous avons finalement acheté.

Là les choses à vérifier sont moins nombreuses, mais importantes tout de même :

- Le terrain est-il viabilisé EN BORDURE ? La viabilisation signifie que les réseaux sont en bordure de terrain, prêts à être connectés soit :

*** réseau d'eau potable

*** réseau PTT (=télécommunications)

*** réseau électrique

*** réseau d'évacuation des eaux pluviales

- Le terrain est il desservi par le tout à l'égout ?

- Le terrain est il en pente (grosse influence sur le cout du terrassement) ?

- Le terrain est il rocheux (énorme influence sur le coût du terrassement) ?

- Le terrain est-il borné ? Par un géomètre ?

- Y a t-il un plan topographique du terrain réalisé par un géomètre ?

 

3ème étape : ... Ben, heu, l'achat

 
Epilogue :

En gros, chacun fixe ses buts en fonction des ses avantages et contraintes.

L'essentiel reste de se gaffer au niveau de son budget, et de son temps libre pour ceux qui veulent construire ou rénover.

Pour le budget, il faut vraiment mettre toutes les chances de son côté et garder de la marge de manoeuvre pour faire face à l'imprévu, car s'il y a une chose que je peux affirmer en étant sûr de moi, c'est que les travaux ont toujours une part d'imprévisible, en rénovation comme en neuf.

Pour mettre la main à la pâte, je conseille fortement de pratiquer pour se faire une idée, en faisant des stage de construction, en participant à des chantier participatifs. Cela permet de se donner une idée de la complexité des travaux manuels, de l'organisation que ça nécessite, et du TEMPS que ça nécessite.

 

 

Retour à l'accueil