Exhumation d'un court texte écrit courant été 2013, bonne lecture :

6h45 : récupération des 2 bonhommes

6h55 : topo avec nounou

7h05 : sortie sous des trombes d'eau

7h06 : Eliot veut porter le parapluie, mais moi et Bilal n'avons pas de capuche

7h07 : colère d'Eliot

7h08 : colère d'Eliot

7h09 : colère d'Eliot, le père qui porte Bilal et le sac de sport rempli à ras bord de change pour les 2 d'un bras, et le parapluie de l'autre bras, commence à s'impatienter...

7h10 : colère d'Eliot

7h10'37" : maintenant, c'est sûr, le père à les pieds trempés.

7h10'43" : le père décide de planter l'ainé sur place pour mettre le petit dodu au chaud.

7h12 : p'tit dodu au chau dans la maison.

7h13 : récupération d'Eliot, sous une gouttière, la flotte qui tombe en trombe sur sa capuche. A la vue de l'état des cheveux du gamin et du blouson, le père conclut qu'il a dû lever la tête pour voir d'ou venait l'eau.

7h14 : indeed

7h 15 : Eliot veut toujours porter le parapluie.

7h15 : Eliot veut porter le parapluie, tout seul.

7h15 : " est quoi ça ?"

7h15 : "Stooooooop!"

7h 16 : "Ca c'est une déjection canine sur la route et tu viens de mettre le pied dedans pour vérifier la consistance"

7H16 : En vrai : "Put*** !!! mais c'est une put*** de me**de de con***d de clébard de m**de et tu viens de fo**re ton put*** de pied dedans !!!!!" 7h18 : Rentré dans la maison. Colère de Bilal. 7h18 : ELiot voulait rester dehors et porter le parapluie. Colère d'Eliot.

7h19 : Colères

7h20 : Colères

7h22 : L'ainé voit son plat de pâtes chauffer. On redescend à 3,5 sur l'échelle de CRichter. On appelle Môman. 2,2.

7h24 : Bilal se calme aussi

7h25 : Les pâtes ne sont pas encore prêtes, l'ainé s'impatiente. Môman à raccroché.

7h26 : colère d'Eliot.

7h28 : Colère bâillonnées par des pâtes.

7h28 : C'est trop chaud

7h28 : Pleurs d'Eliot.

7h37 : le père nourrit l'ainé en soufflant sur chaque bouchée tiédasse, sous l'oeil goguenard du petit, dans l'autre bras de son père depuis 7h19.

7h37 : bouchée trop chaude

7h37 : bouchée trop grosse

7h37 : bouchée trop petite

7h37 : le petit babille, heureux comme diogène sur son tonneau.

7h38 : Le père conseille dans un calme olympien à son ainé d'arrêter de chipoter.

7h38 : L'ainé trouve ce calme olympien suspect... et s'exécute.

7h40 : L'ainé n'a plus faim. Il a finalement bien mangé.

7h42 : Le père monte changer le p'tit dodu.

7h43 : Détente, p'tit dodu est très drôle.

7h44 : Vraiment Fun.

7h45 : Guili et rires.

7h45 : le père se dit que c'est bien calme en bas et tente un "tu fais quoi Eliot?"

7h45 : "O Oui, a tan nomé né pâtes ! Bâ to, sû' l'ô, Ivièr et la 'ivèrE!"

7h47 : Bilal est changé, la chambre est rangée et prête. C'est quand même bien calme en bas. 7h48 : "Oh Pa'tout ! Pa'tout Pa'tout!

7h50 : En descendant les escaliers, le père constate qu'effectivement, il y a de l'eau partout sur et sous la table à manger.

7h50 : Bizarre, on dirait que ce n'est pas de l'eau et l'enfant à un flacon dans les mains.

7h51 : Liquide vaisselle.

7h52 : posage du p'tit dodu dans le canapé.

7h52 : nettoyage de l'ainé. Pleurs de Bilal.

7h54 : nettoyage du sol. Pleurs de Bilal.

7h58 : Nettoyer du liquide vaisselle, c'est galère. Pleurs de Bilal.

8h06 : En passant au nettoyage de la table, le père en remets par terre.

8h06 : Réprime du cri de frustration.Pleurs de Bilal.

8h06 : L'ainé a remis les pieds dedans en voulant prendre l'éponge. Extraction et nettoyage de l'ainé vers d'autres latitudes. Stockage dans salle de bain pour brossage de dents.

8h07 : COlère de l'ainé. Pleurs de Bilal.

8h09 : dents brossées.

8h16 : tout est nettoyé. Les enfants sont calmés. Préparation du biberon du p'tit, dans l'autre bras de son père depuis 7h19.

8h17 : L'ainé en veux un aussi. C'est non.

8h17 : L'ainé à faim à nouveau. C'est non.

8h18 : Colère de l'ainé.

8h19 : L'ainé mange une compote.

8h21 : L'ainé montre le p'tit du doigt "Pa'tout!"

8h22 : biberon pas serré assez à bloc, fuite, le p'tit à les deux jambes trempées.

8h35 : Le p'tit a pris son biberon, reste à le changer.

8h43 : L'ainé fatigue et sent le poney.

8h45 : changement de l'ainé. Effectivement, couche à ras bord. C'est pas du liquide. Le petit, posé pour l'occasion, pleure.

8h50'10" : brossage de dents de l'ainé.

8h50'17" : Dents brossées. Bilal Pleure.

8h54 : L'ainé est au lit avec un livre pour l'occuper.

8h58 : le petit est fourré dans la turbulente, il s'endort sur l'épaule du père en 9" après deux sourires.

9h12 : Petit câliné, bercé couché...

9h13 : biberon d'eau pour l'ainé et lecture avec papa.

9h23 : Câlin.

9h27 : Le père se fait à manger.

Heure incertaine de la nuit : Entre deux rêves, songe qu'il n'a pas repassé de chemises.

Heure incertaine de la nuit : Entre deux rêves, songe que sa femme lui a dit qu'elle lui a repassé des chemises.

Retour à l'accueil